· 

D1 rouge : Barbaroux (rattrapage)

2 avril 2017

Suite à la parution de l’article ayant trait à la recette du carpaccio de golfeur à la saint Donat, de nombreux lecteurs m’ont demandé s’il y avait une réelle différence avec le carpaccio de golfeur façon Barbaroux.

Je dois dire que, après en avoir dégusté le dimanche 2 avril, je ne vois personnellement que des différences infimes.

Il vous faut également un parcours 18 trous très vert, et bien gras que vous arroserez  abondamment ; vous y placerez dessus  des golfeurs qui vont doucement prendre l’humidité ; vous les arroserez abondamment, à plusieurs reprises, mais cette fois-ci, laissez les mariner au moins 18 trous avant de les enlever et de les laisser sécher  doucement, non sans les avoir au préalable  imbibés de cervoise tiède.

Dans le carpaccio façon Barbaroux, préférez le D’JP au Guitou, et le Sam au Lionel, mais laissez bien du  Yeti et du Pierrot qui restent parmi les ingrédients communs aux deux plats.

  Ce sont les épices D’Jp et Samuel , au goût si particulier, qui vont donner au carpaccio façon Barbaroux cette saveur si particulière, qu’on ne retrouve que dans les dégustations de dernière journée de championnat.

Tout ça pour vous dire que nous étions 3e en brut avant cette dernière journée de championnat à Barbaroux, derrière Cannes espace et IBM ; notre objectif était de nous maintenir sur le podium, et c’est ce que nous avons fait, battant même IBM mais nous faisant coiffer sur le fil par une équipe de 2F open survitaminée (2 des joueurs ayant des index inférieurs à 4…).

Les conditions météo déplorables ayant incité nombre de compétiteurs à rentrer chez eux, le nombre restreint de participants au tirage au sort a permis à l’AGJSEPCA d’être une fois de plus mise en valeur : et hop un lot pour le papa, et hop un lot pour le fiston…

 

Bon, voilà un petit compte rendu de notre activité en D1, et je pense que notre JPPrésident peut être fier de ses troupes ; quant  moi je vais mettre un terme à ces rubriques pour quelques mois, rubriques qui n’ont qu’un but, celui d’essayer de vous divertir.

 

Pierrot de Maupassant 

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    "PSP" (lundi, 03 avril 2017 20:18)

    Oh non ! Pierrot doit continuer à faire des reportages, il reste quelques occasions d'ci l'été.
    Nous aurons l'occasion de lire encore sa prose...

  • #2

    JPM (mardi, 04 avril 2017 08:50)

    Quel talent! Bocuse revu par Maupassant, dans la série "recettes de cuisine littéraires" nous méritons à coup sûr la première marche du podium.
    Connaissant la qualité de notre patrimoine culinaire et la grande richesse de notre littérature je salive à l'idée des recettes à venir......