Obstacle d'eau (2)

Explicitation de notre ami Pierrot le malin

J’en profite pour attirer votre attention sur un point qui n’est pas sans soulever de grandes difficultés :

Les obstacles d’eau sont piquetés de jaune, ou de rouge pour les obstacles d’eau latéraux. Ces piquets indiquent la nature de l’obstacle, mais également, dans bon nombre de clubs, en l’absence de la ligne au sol normalement requise, servent à déterminer les limites des obstacles ; la balle est-elle ou n’est-elle pas dans l’obstacle ? pour la plupart des joueurs il suffit de tirer une ligne passant par les deux piquets les plus proches, et tout devient clair : la balle repose en deçà ou au delà de cette ligne.  Il s’avère que c’est une erreur. Le livre des décisions (jurisprudence des règles) parle de limite naturelle de l’obstacle ou de lisière naturelle ; çela complique un peu la chose, et chaque cas ne peut donc être analysé qu’in situ. Je joins deux exemples des règles locales de Valescure et de la Grande Bastide, ainsi que deux articles très explicites du Livre des décisions.

Toutefois, comme le dialogue est parfois difficile à établir entre un joueur et son marqueur, restez au milieu du faiway…

Pierrot (sans garantie du Royal and Ancient)


Valescure : «  En l’absence de ligne, l’obstacle est délimité par la rupture de pente »

Gde Bastide : « Si la lisière de l’obstacle n’est pas définie par une ligne au sol, elle est présumée suivre le contour de l’obstacle à une distance égale à celle des piquets les plus proches ».


Écrire commentaire

Commentaires: 0